Ma semaine au jardin / 40 – 2017

Jardinage biodynamique:

Les heures indiquées sont valables pour la France en heure d’été. Les autres méridiens doivent appliquer le décalage horaire. Pour les pays de l’hémisphère sud vous devez inverser les périodes de lune descendante et montante.

Lune montante jusqu’au 11/10 à 21H00, période favorable aux semis et au récoltes des parties aériennes des plantes.

Ce n’est pas par hasard qu’on parle du travail de la terre, car cela demande des efforts d’ “intelligence” (du latin intelligere = comprendre). La nature aussi généreuse soit-elle, ne fait pas de cadeaux. La force est en toi…

Lundi 2, mardi 3/10 jusqu’à 12h00: fleur

Nœud lunaire descendant lundi à 4h00, pas de jardinage avant 7h00.

                               Les crocus à safran commencent à fleurir. Récoltez chaque matin après la rosée, émondez les pistils et faites sécher rapidement: 20 minutes dans un four ou un séchoir à plateaux chauffé à 50 °C suffisent. Toutes les autres parties de la plante sont toxiques. Pour de petites quantités, vous pouvez sécher votre récolte à l’air libre sur un papier absorbant pendant 3 à 4 jours, avant de placer dans un bocal. Il faudra attendre au moins 3 mois pour utiliser votre safran qui a besoin d’un temps de maturation.

                                Semez des engrais verts sur les emplacements libres du jardin, en cette saison vous pouvez choisir les épinards, la phacélie, la moutarde, l’épinard, les pois, les lupins, les féveroles ou le trèfle. Les plus gélifs seront broyés et incorporés au sol avant les premières gelées. Le seigle et les vesces  en mélange conviendront parfaitement pour un couvert hivernal.

L’implantation d’engrais vert est déconseillée en cas de forte infestation de limaces.

                               Bouturez les arbustes à fleurs et feuillage coloré: Forsythia, Deutzia, cornouiller, rosiers,  etc…

Prélevez des rameaux de l’année, au bois bien aoûté. Débitez des tronçons de 20 à 30 cm de longueur, comportant au moins 2 étages de feuilles. Coupez les feuilles de la base pour n’en conserver qu’une. Enterrez ces boutures dans un mélange 1/3 sable + 2/3 terrau ou terre fine,  pour ne laisser dépasser que la feuille. Arrosez et maintenez humide. Un traitement aux hormones de bouturage ou à l’eau de saule facilitera l’enracinement.

                               Bouturez les conifères. Prélevez des ramules feuillées de 15 à 20 cm de long,  dont vous dénuderez la tige sur les 2/3. Saupoudrez la base d’hormones de bouturage, plantez dans un terreau léger puis arrosez. Couvrez d’une cloche transparente et maintenez à l’étouffé et à l’ombre. Ces boutures pourront être repiquées au cours du printemps.

                                Ébourgeonnez les chrysanthèmes à grosses fleurs. Effectuez un apport d’engrais foliaire chaque semaine pour une floraison spectaculaire (engrais liquide spécial floraison dilué de moitié et pulvérisé sur le feuillage). N’oubliez pas non plus les traitements anti-fongiques pour éviter la rouille du feuillage, et une bonne aération qui assure un feuillage de bonne qualité. Tuteurez pour éviter la casse.

                                Récoltez les artichauts, les chou-fleurs, les choux brocoli et les choux Romanesco.

                                Récoltez les fleurs et feuillages pour vos bouquets frais.

                                Récoltez les fleurs comestibles: courgettes, capucines, pensées, sauge, campanules.

                                Récoltez les plantes aromatiques et médicinales pour votre consommation hebdomadaire. Les tisanes destinées à être additionnées au liquide de nourrissage des abeilles seront constituées avec orties, achillée millefeuille et pissenlit: 3 grammes de chaque plante infusés 15 minutes en versant dessus 1/2 litre d’eau bouillante. Cette préparation est suffisante pour 100 litres de liquide de nourrissage.

                                Pour hâter la floraison des cactus de Noël, vous pouvez les placer à l’obscurité quelques heures par jour. La diminution de la durée d’ensoleillement provoque la mise à fleur en toutes saisons.

                               Pensez à abriter vos plantes tropicales les plus fragiles des premiers froids de l’automne. Vous ne les rentrerez au chaud que lorsque le substrat aura totalement séché. Les citroniers resteront à l’extérieur tant que les températures ne flirtent pas avec le zéro degré, les autres agrumes supportent – 2 °C. Les oliviers peuvent supporter jusqu’à – 7 °C.

Mardi 3/10 après 17h00: fruit

Occultation solaire par Neptune à 14h30, pas de jardinage de 12h00 à 17h00.
                                En régions de climat doux, semez les pois à grain rond, comme “nain hâtif d’Annonay”, “roi des conserves”, “serpette Guilloteaux” “express à longue cosse” “douce Provence” “petit provençal”. Semez également les pois mange-tout demi-nains “Carouby de Maussane”. Ils passeront l’hiver en semi-léthargie pour fructifier dès les premiers beaux jours du printemps.

Le semis peut se pratiquer en poquets de 4 à 5 graines espacés de 30 cm, ou en ligne en espaçant chaque graine de 4 à 5 cm. Chaque ligne sera espacée de 40 à 50 cm. Arrosez en fond de sillon, ou faites tremper les graines 1 à 2 heures avant le semis. Couvrez d’1 à 2 cm de terre fine puis arrosez. Mettez en place des rames ou un filet, pour soutenir la végétation. Après 3 semaines, buttez la terre au pied des plantes.

Comme les haricots, les pois fixent l’azote présent dans l’air dans les nodosités de leurs racines. Ce que n’apprécient pas les échalotes, l’ail et les oignons. Vous éviterez donc leur proximité.

                                Dans les régions à hiver doux, vous pouvez semer des pois chiches et des fèves. Tracez un sillon de 5 cm de profondeur, puis placez une graine tous les 3 à 4 cm, ou faites des poquets de 3 graines que vous espacerez de 30 cm. Chaque ligne sera distante de 40 à 50 cm des autres, pour pouvoir butter le pied et circuler pour récolter votre production. Plus au nord et en montagne, les semis commenceront de Mars à Mai, lorsque les grosses gelées sont passées. Les pois chiches n’ont pas besoin de tuteurage, leurs tiges sont assez rigides pour se tenir seules.

                                Arrachez les porte-graines de pois et haricots dont toutes les gousses ont séché. Suspendez-les quelques jours dans un local ventilé pour achever le séchage.

A maturité complète, les gousses frottées entre les mains s’ouvriront facilement pour libérer les grains. Le passage au tamis permettra de séparer les déchets et grains trop petits. Vous pourrez ensuite placer la récolte au congélateur 24 à 48 heures pour éliminer les parasites. Le stockage se fait en sachet papier ou boîte carton, dans un local frais et sec. Notez la variété et l’année de récolte.

                                Récoltez les haricots secs ou demi-secs, les pois chiches, les fèves et les lentilles. Étalez votre récolte dans des cagettes que vous entreposerez dans un local aéré pour achever le séchage. Vous pourrez ensuite écosser les grains. La conservation se fera en sachet papier ou boîte carton, à moins de faire une stérilisation en bocaux: cassoulet, tajine, etc. Avant le stockage, il est conseillé de passer les graines 48h au congélateur pour tuer les éventuelles larves et oeufs de charançons.

                                Récoltez les légumes “fruit” arrivés à maturité: tomates, courgettes, aubergines, poivrons, piments, concombres, cornichons, courges à huile, potirons, courges d’été et d’hiver.

Rentrez les courges d’hiver et potirons en cave, sur un lit de paille.

                                Récoltez les chayottes qui arrivent à maturité. Placez-les en cave jusqu’au moment de les préparer. Pensez à en garder pour vos plantations de printemps.

                                Récoltez les pommes, les poires, le raisin, les noix, les physalis, les framboises, les fraises, les pêches de vigne, les figues, les melons, les pastèques, les courges à confiture et tous les fruits qui arrivent à maturité.

Rentrez les pommes et poires en cave ou au fruitier, après les avoir triées et litées dans des cagettes de faible profondeur.

Transformez vos excédents en compotes, confitures, sirops, crèmes glacées, pâtisseries, etc…


                               Bouturez les arbustes à petits fruits: groseilliers, cassissiers, framboisiers, etc…

                                Réalisez une gelée de rose avec les pétales récoltés cet été. Fabriquez un sirop tant pour tant (25 ° Baumé) avec 1 litre d’eau et 1 kg de sucre. Lorsqu’il est cuit, ajoutez 3 poignées de pétales de roses odorantes séchées. Laissez infuser 12 heures, puis ajoutez de la pectine ( 10 à 20 g./kg. selon le produit utilisé). Cuire jusqu’à ce que la gelée prenne sur une assiette froide. Mettez en pots que vous obturez à chaud.

                                Récoltez les baies de sureau et d’églantier à transformer en sirop ou confiture.

                                Récoltez les châtaignes. Vous les conserverez facilement après un traitement très simple: dès la récolte, faites les tremper pendant une heure dans de l’eau à 40°C, puis pendant une semaine dans de l’eau à température ambiante, en remplaçant le liquide chaque jour. Vous les laisserez ensuite sécher à l’air avant de les remiser. Il est également possible de les éplucher avant de les conserver au congélateur jusqu’à utilisation, de les stériliser ou de les transformer en confiture ou en farine.

                                Remplissez votre germoir pour renouveler votre provision de jeunes pousses.

Mercredi 4, jeudi 5, vendredi 6/10: feuille

Mercredi avant 8h00, reprenez les mêmes travaux que lundi.

                                Semez les gazons. Après avoir apporté les engrais de fond, modelé le terrain, enfoui les réseaux d’arrosage et d’éclairage, vous devez affiner la surface au râteau, puis passer le rouleau pour faire apparaître les inégalités du sol. Nivelez à nouveau la surface au râteau avant de semer. Délimitez l’espace et les tours de massifs en créant un sillon avec la langue d’une serfouette. Semez un peu dru dans le sillon et la bordure sur 30 cm de large. Semez le reste de la surface à la volée ou avec un semoir mécanique en deux passages croisés pour une bonne uniformité. Enfouissez la graine en ratissant en un seul passage, puis tassez au rouleau. Terminez le travail par un arrosage léger renouvelé aussi souvent que nécessaire pour que la terre reste humide en permanence jusqu’à la levée du gazon. Attention, les mélanges de graminées doivent être mélangés avant l’épandage pour avoir une répartition homogène des différents composants.

                                Préparez le sol pour vos prochaines plantations d’arbustes de haie et de rocaille. Creusez les trous que vous laisserez aérer jusqu’à la prochaine lune descendante. Prévoyez les engrais nécessaires et le terreau si votre sol est de mauvaise qualité. Pour un entretien facile, vous étalerez une bâche ou une natte de paillage  biodégradable, ou prévoirez un mulching de bois raméal fragmenté  (BRF).

                                Semez des épinards, de la roquette, des laitues à couper et des laitues d’hiver. Le semis se fait en lignes espacées de 20 cm. Un semis très léger évitera un éclaircissage fastidieux et un repiquage qui retarde la production.

                                Semez de la mâche d’hiver. Le sol doit être ferme et juste nettoyé superficiellement. Tracez des lignes en appuyant le manche d’un râteau sur le sol, puis déposez une petite pincée de graines tous les 15 cm. Couvrez avec 1 cm de terreau et tassez avec le dos du râteau. Arrosez puis couvrez de paille, de fougères ou d’un film pour maintenir une fraîcheur permanente. La levée interviendra après 10 à 12 jours, il sera aors temps de retirer la protection.

                                Couvrez les chicorées scaroles et frisées prêtes à la récolte pour les faire blanchir en fonction de votre consommation hebdomadaire. Il existe des cloches spéciales pour les salades, mais vous pouvez également utiliser une tuile, une planche, un film plastique noir, ou lier le feuillage.

                                Paillez les cardons et les céleris branches pour faire blanchir les côtes. Après avoir lié le feuillage, vous l’entourerez de paille, d’un carton ondulé, d’un plastique noir ou d’un sac de farine récupéré chez votre boulanger. L’étiolement prendra au moins quinze jours pour les céleris et un mois pour les cardons.

                                Binez vos plantations cultivées pour leur  feuillage afin d’éliminer les herbes indésirables et aérer le sol.

                                Récoltez les choux à choucroute, pour une meilleur conservation vous les préparerez samedi et dimanche en jour “fruit”.

                                Récoltez les salades, les choux de Chine, les blettes carde, les épinards, le fenouil, les choux et tous les légumes “feuille”.

                                Récoltez la cressonette (Cardamine hirsuta). Cette belle adventice des jardins, des prés et des bois pourra agrémenter vos salades aux côtés de la bourse à pasteur (Capsella bursa-pastoris) et de la mâche (Valerianella).

Samedi 7, dimanche 8/10 jusqu’à 18h00: fruit

Reprenez les mêmes travaux que mardi après 17h00.

Dimanche 8/10 après 18h00: racine

                                Semez des carottes courtes et des rondes: “Courte hâtive de Bellot” “Marché de Paris”. Elles n’ont besoin que de 70 jours de culture avant de pouvoir être récoltées. Pour limiter les éclaircissages, vous pouvez utiliser un semoir rotatif qui espacera chaque graine automatiquement.

                                Semez des radis de tous les mois. Les variétés à racine ronde seront enterrées de 5 à 10 mm, alors que les variétés à  racine longue seront couvertes d’1 à 2 cm de terre fine. Osez la différence en changeant de couleur.

                                Dans les régions à hiver clément, semez les poireaux Bleu de Solaize, Long de Mézières, de Liège. Apportez un engrais riche en potasse (K) (Patenkali, sulfate de potasse ou scories potassiques) et faible en azote (N) à la dose de 100 g/m² (2 poignées). Pensez à leuassocier des cultures qui repousseront les insectes prédateurs.

                                Semez des oignons blancs pour une production à confire seront semés serrés, en ligne et sans éclaircissage. Les autres seront éclaircis et repiqués à 10 cm d’espacement dès qu’ils auront la taille d’un crayon: “Blanc de Vaugirard”, “Hâtif de Paris”. En zone méditerranéenne: “Gros plant d’Italie”, “Merveille de Pompéi”.

                                Binez et désherbez les plantations de chicorées à forcer pour favoriser l’influence planétaire. Apportez des engrais phospho-potassiques facilement assimilables: purin de consoude, fumier de volaille, sang séché. Arrosez en profondeur en faisant des apports hebdomadaires importants. Plus les racines seront volumineuses, plus la récolte sera belle cet hiver. Les arrachages et le forçage pourront débuter après les premières gelées qui enlèvent une part d’amertume.

                                Buttez les plantations de poireaux d’hiver pour obtenir de longs fûts blancs et tendres.

                                Récoltez les légumes “racine” pour vos besoins hebdomadaires: poireaux, radis, carottes, navets, betteraves, etc…

                                Inspectez périodiquement vos récoltes rentrées en cave pour agir au plus vite en cas de mauvaise conservation. Égermez les pommes de terre de conservation. Préparez les silos qui recevront vos légumes racine pour l’hiver.


Retrouvez les 5 semaines suivantes à imprimer, sous l’onglet calendrier lunaire.


Pour plus d’explications, cliquez sur les mots en surbrillance dans le texte. Si vous éprouvez le besoin d’articles particuliers dans les pages de Jardin magique ou de conseils personnalisés, n’hésitez pas à en faire la demande en commentaire de bas de page ou sur notre page facebook , un espace plus convivial et moins formel où chacun peut intervenir à sa guise, partager des photos, des commentaires et visionner des albums. Vous aimez les vidéos alors abonnez-vous à notre chaîne  YouTube 1.

Si vous avez l’âme d’un rédacteur, d’un photographe, d’un poète, nous vous invitons à soumettre vos articles et créations à jardin-magique@live.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*