Ma semaine au jardin / 41 – 2017

Jardinage biodynamique:

Récoltez chaque matin les fils d’or du safran au subtil parfum.

Les heures indiquées sont valables pour la France en heure d’été. Les autres méridiens doivent appliquer le décalage horaire. Pour les pays de l’hémisphère sud vous devez inverser les périodes de lune descendante et montante.

Lune montante jusqu’au 11/10 à 21H00, période favorable aux semis et au récoltes des parties aériennes des plantes.

Lundi 9/10:

Périgée lunaire, pas de jardinage pendant cette période.

Dans les régions les plus froides, il est temps d’hiverner les bassins. Si le vôtre est pourvu d’une cascade, vous pouvez faire un hivernage actif, en laissant la pompe de recyclage en fonctionnement. Il restera toujours une portion de la surface qui ne sera pas prise en glace, les hôtes du bassin pourront respirer.

Un hivernage passif est obligatoire dans les autres cas, au nord de la Loire et en zone de montagne. Il est nécessaire de mettre en place des flotteurs qui limiteront la poussée de la glace sur les parois, et permettront la mise à l’air du bassin.

La faune aquatique entre en hibernation, plus aucun nourrissage n’est nécessaire.

Les plantes fragiles doivent être retirées et stockées en véranda ou en cave, dans des conditions appropriées. Les plus résistantes, qui se contentent d’une mise hors-gel, doivent avoir leur souche totalement immergée, jamais prise dans la glace.

Une protection contre les feuilles mortes peut s’avérer nécessaire pour éviter le pourrissement de l’eau et la formation de vase. Un filet à mailles fines évitera la corvée quotidienne de ramassage.

Mardi 10/10: racine

                                Renouvelez vos semis de radis de tous les mois, ils n’ont besoin que de 3 semaines de culture pour arriver dans votre assiette. les graines des variétés à racine longue doivent être couvertes de 1 à 2 cm de terre fine, alors que les variétés à racine ronde se développent en surface et ne doivent être couvertes que de 0.5 cm. Tracez des sillons espacés de 15 cm, arrosez au goulot, puis semez en espaçant les graines de  trois à cinq centimètres. Couvrez de terre fine ou de terreau puis tassez avec le dos du râteau. Maintenez le sol frais jusqu’à la récolte.

                                Semez des carottes rondes et à racine courte. Vous pourrez les récolter en décembre. Hâtez la culture en l’abritant d’un voile de forçage/hivernage. Si vous disposez d’une serre ou de châssis, abritez le semis, pour récolter dans 70 jours.

                                Dans les régions à hiver clément, semez les poireaux Bleu de Solaize, Long de Mézières, de Liège. Un semis serré en place définitive permettra de récolter des poireaux baguette dès le printemps. Un repiquage permettra d’obtenir des poireaux d’été plus volumineux.

                                Semez des oignons blancs. Pour une production à confire, ils seront semés serrés, en ligne et sans éclaircissage. Les autres seront éclaircis et repiqués à 10 cm d’espacement dès qu’ils auront la taille d’un crayon. Choisissez les variétés Blanc de Vaugirard ou Hâtif de Paris, en zone méditerranéenne, Gros plant d’Italie, Merveille de Pompéi.

                                Arrachez les premières racines d’endives à forcer. Taillez le feuillage à 2 cm au-dessus du collet pour ménager le cœur de la plante, puis retaillez les racines pour qu’elles aient toutes la même taille, environ 20 cm de long. Stockez-les en tas sous abri jusqu’à la plantation qui pourra se faire vendredi ou samedi. Pour que vos chicons d’endives aient moins d’amertume, il est nécessaire de les forcer à température négative dans un frigo ou un congélateur.

                                Récoltez les légumes “racine” qui sont à maturité. Vous pourrez les stocker en cave dans du sable ou de la tourbe, ou dans un silo creusé dans un coin du jardin. Certains d’entre eux sont peu ou pas gélifs et se conservent mal après arrachage, ils resteront en terre jusqu’à utilisation.: poireaux, panais, crosnes, topinambours, hélianthis, salsifis, scorsonères.

                                En montagne et zones de climat rude, récoltez les racines de la capucine tubéreuse et de l’oca du Pérou. Récoltez également les racines de gingembre. Séparez les morceaux de racine que vous souhaitez prélever, puis replantez les tiges avec un morceau de racine. Si vous le cultivez en pot, rentrez les potées dans un local tempéré ou hors gel.

                                Récoltez les oignons grelot semés cet été. En région de climat doux, vous pouvez les replanter immédiatement en les espaçant de 10 cm sur le rang et 20 cm entre les rangs. En zone plus froide, stockez en cave fraîche pour repiquer en février/mars.

                                Récoltez les légumes “racine” pour vos besoins hebdomadaires: poireaux, oignons, radis, carottes, navets, rutabagas, betteraves, héliantis, topinambours, panais, céleris rave, etc…

Mercredi 11/10: fleur

                                Récoltez chaque jour les fleurs de crocus à safran dès qu’elles sont écloses, après la rosée. Émondez rapidement les pistils avec les ongles ou une pince à épiler, sans prélever le bas du pistil de couleur blanche.

Faites sécher votre récolte en plaçant les pistils dans un déshydrateur ou dans un four électrique à 40/50 °Cpendant 20 minutes. Un séchage doux pendant 48 à 72 heures à température ambiante dans un local obscur sera plus respectueux du produit et de sa coloration. Placés ensuite dans un bocal, il faudra patienter 3 mois avant de les utiliser. Attention, toutes les autres parties du crocus sativus sont toxiques, vous pouvez toutefois placer les déchets dans votre composteur. Il faudra récolter environ 150 pistils pour obtenir 1 gramme de la précieuse épice qui se commercialise environ 30 €/gramme.

                                Prélevez les boutures d’arbres, d’arbustes et de conifères. Préparez-les en éliminant toutes les feuilles des caducs. Les persistants ne conserveront que la feuille du sommet, les conifères seront dénudés des 2/3.

Le dicton populaire dit qu’à la Sainte-Catherine, tout bois prend racine. Vous avez donc jusqu’à fin novembre pour faire des boutures de bois sec.

Prélevez des branches jeunes dont le bois est déjà formé, écorce de couleur brun clair. Utilisez un mélange de terreau et de sable bien drainant. Repiquez vos boutures en bac ou en pépinière, en les espaçant de 5 à 10 cm. les tiges doivent être enterrées des 2/3. placez-les à l’ombre et à l’abri des vents. Entretenez une humidité constante sans eau stagnante. Dès le printemps prochain vous pourrez procéder à un premier repiquage. L’utilisation d’hormones de bouturage ou d’eau de saule est indispensable pour le bouturage des conifères.

                                Bouturez les plantes molles que vous souhaitez multiplier: géranium pélargonium, gégonias, impatiens, … Les plantes molles sont des plantes vivaces sous un climat tropical. Si vous souhaitez les conserver pour l’an prochain, vous devez les préserver des températures inférieures à 8 °C.

                                Récoltez les artichauts, les chou-fleurs, les choux brocoli et les choux Romanesco.

                                Récoltez les feuillages et fleurs destinés à vos bouquets frais.

                                Récoltez les plantes aromatiques et médicinales pour votre utilisation hebdomadaire.

                                Récoltez les fleurs comestibles: sauges, œillets d’Inde, dahlias, capucines, bégonia, roses, pensées, violettes cornues, campanules, silène enflé.

                                Plantez les bulbes à floraison hivernale et printanière. Les variétés botaniques d’origine sauvage auront tendance à se multiplier beaucoup plus facilement que les autres et peuvent parfaitement s’intégrer dans une pelouse ou une rocaille.

En jardinière ou en pot laissez affleurer la pointe des bulbes et serrez-les les uns contre les autres pour obtenir un effet de masse. Le terreau doit être léger pour éviter le pourrissement des bulbes.

Un choix judicieux d’espèces et de variétés vous permettra un fleurissement de janvier à juin. Les plantes les plus basses seront implantées en premier plan pour donner du volume et de la profondeur à votre décor. Attention à la complémentarité des couleurs.

Lune descendante à 21h00


Lune descendante jusqu’au 25/10 à 20h00, période favorable aux plantations, à la taille des végétaux, à la récolte des légumes “racine”, à l’abattage des bois d’oeuvre et de chauffage.

nota bene: le rythme tropique influence très peu les semis. Vous pouvez donc semer en lune descendante comme en lune montante, pour peu que vous respectiez les périodes en fonction de l’organe végétatif que vous souhaitez obtenir (fleur, feuille, fruit ou racine) (source calendrier des semis du MABD).

Jeudi 12/10: fleur

Un astéroïde croise aux abords de la terre, évitez de jardiner, cela pourrait induire des perturbations biodynamiques. Sinon, reprenez les mêmes travaux que mercredi.


Vendredi 13, samedi 14/10 jusqu’à 18h00: feuille

                                Récoltez les choux à choucroute que vous transformerez en jour “fruit”.

Les kraut de légumes sont très intéressants, car outre le fait que la conservation n’est pas énergivore, la transformation malolactique décuple la quantité de vitamine C si utile pendant les jours sombres de l’hiver. Tous les légumes sont utilisables, ils sont lavés et tranchés, puis simplement empilés dans un pot en grès en intercalant des couches de sel. Ajouter des aromates et du poivre en grain aide à la conservation.

Terminez en posant une planchette ou une assiette sur laquelle vous posez un poids. L’eau de culture sera exprimée par l’action du sel, et les légumes resteront à l’abri de l’air sous cette couche protectrice de liquide. Après un démarrage de la fermentation à température ambiante, votre kraut pourra être entreposé à la cave en attendant d’être utilisé au fil de vos nécessités.

L’utilisation de bondes de fermentation facilite le travail.

                               Faites blanchir les chicorées frisées et scaroles, les cardons et les céleris branche pour diminuer leur amertume. Couvrez les salades de cloches opaques, paillez les autres à l’aide d’un plastique noir ou de sacs papier que vous attacherez serré autour des tiges.

                               Mettez en culture les premières  racines de chicorées à forcer.

                                Éclaircissez vos semis de roquette et d’épinard pour ne garder qu’une plante tous les 10 centimètres. Les laitues d’hiver doivent être éclaircies et repiquées à 20 centimètres. Si vous achetez des semis en godet, il est temps de repiquer. En cas d’humidité persistante, il sera peut-être nécessaire de faire une application de soufre pour éviter les attaques d’oïdium.

                                Taillez les haies persistantes, les  conifères   d’alignement et les topiaires.

                                Plantez les arbustes de haie et les conifères de rocaille. Si possible, préparez les trous de plantation quelques jours à l’avance. Pour les plus grands végétaux mettez en place un tuteurage adapté qui doit pouvoir durer trois ans. Apportez des engrais à décomposition lente en fond de trou: corne broyée, patenkali, compost; recouvrez de quelques centimètres de terre fine ou de terreau.

Positionnez les végétaux bien hydratés sans trop les enterrer, reculez de quelques pas pour juger de l’effet, rebouchez avec de la terre fine ou du terreau, tassez modérément, puis terminez par un arrosage copieux. Mettez en place les colliers de maintient sans serrer pour que les arbres puissent suivre le tassement du sol.

                               La luminosité diminuant, pensez à nettoyer le feuillage de vos plantes vertes d’intérieur. Une douche à l’eau tempérée non calcaire sera bénéfique à toutes celles qui ne sont pas en fleur et qui ont un feuillage lisse. Par ailleurs, les jardineries proposent différents produits lustrants qui redonneront du brillant et limiteront l’accrochage des poussières.

                                Récoltez les légumes “feuille” pour vos besoins hebdomadaires: salades, épinards, fenouil, céleris branche, arroches, blettes carde, poirées, etc…

Samedi 14 de 18h00 à 20h00, dimanche 15/10: fruit

Nœud lunaire ascendant samedi à 23h00, pas de jardinage après 20h00.

                                Semez les céréales d’hiver: seigle, colza, blé, épautre. Ces plantes ont besoin d’une période de 30 à 60 jours de températures hivernales froides, entre 0 et 5 °C pour fructifier correctement.

Le seigle en association avec la vesce constitue un excellent engrais vert à enfouir au printemps.

                                Plantez des framboisiers, des fraisiers et tous les arbustes à petits fruits. Les plants doivent être placés dans un sol très bien préparé, exempt d’herbes vivaces qui gêneraient la culture.

Tracez des lignes espacées de 80 cm pour les framboisiers, que vous espacerez de 30 cm sur le rang; mettez en place un palissage solide.

Les fraisiers doivent être plantés sur des buttes de 20 cm de haut pour permettre le paillage et éviter que les fruits ne traînent au sol. Chaque plant sera espacé de 30 cm.

Les arbustes de plus grand développement doivent être espacés d’au moins 1.50 m. en tous sens. Fraisiers et framboisiers apprécient un paillage épais de fougères ou de bois raméal fragmenté (BRF).

Des apports d’engrais de fond conséquents sont indispensables pour ces cultures implantées pour de nombreuses années: compost de fumier, Patenkali ou sulfate de potasse, guano de poisson, cornaille. Si vous achetez vos plants, faites attention aux périodes de fructification, prenez le temps de la réflexion pour le choix des variétés. On peut facilement récolter des fraises de juin à novembre en combinant les variétés précoces, les tardives, les remontantes et les non-remontantes.

                                Taillez les cerisiers, les amandiers et les pruniers qui ont fini de fructifier. Éliminez les branches trop verticales, aérez la ramure pour que le soleil puisse pénétrer au centre de l’arbre qui doit s’évaser en gobelet.Taillez les extrémités des charpentières au-dessus d’une branche dirigée vers l’extérieur de l’arbre pour freiner la circulation de la sève. Plus la végétation s’éloigne des racines, moins l’apport de nutriments est favorisé, et plus l’arbre s’affaiblit. Immédiatement après la taille, appliquez un cicatrisant de plaies de taille. Terminez par une pulvérisation de bouillie cuprique.

                                Effeuillez les plants de tomates pour que les fruits soient bien exposés aux rayons solaires. En cas d’humidité persistante, renouvelez les traitements préventifs avec du  Lithothamne, du purin de prêle, du soufre ou une bouillie cuprique. Les adeptes des micro-organismes efficaces effectueront une pulvérisation d’EMa dilué à 10% pour endiguer les maladies.

                                Récoltez les champignons cultivés. Ils ont une valeur calorique très basse et sont 2 à 3 fois plus riches en protéines que les légumes frais. Ils participent efficacement à la couverture des besoins en vitamines B et D (très utiles dans la nutrition végé-tarienne) et oligoéléments, en particulier de sélénium, substance qui entre dans la composition de nombreuses enzymes aux propriétés anti-oxydantes et qui joue un rôle protecteur vis-à-vis des maladies cardio-vasculaires et de certains cancers.

                                Récoltez les haricots secs, les fèves, les pois chiches et les lentilles. Placez-les dans un local aéré pour achever le séchage, puis écossez et ensachez votre récolte. Un stockage au congélateur permettra d’éviter les attaques d’insectes et rongeurs. Il peuvent également être cuisinés en grains frais.

                                Récoltez les fruits qui arrivent à maturité: melons, pastèques, raisin, abricots, pêches, prunes, poires, figues, goji, physalis, framboises, fraises. Mettez en conserve vos excédents, ou préparez des pâtisseries à congeler.

Une fois les récoltes terminées, pensez à éliminer les fruits tombés au sol qui peuvent propager les maladies et ravageurs. Transformez-les en bokashi ou donnez-les aux poules.

                                Récoltez les fruits secs: noisettes, amandes, faînes, châtaignes, noix.

Faites tremper les châtaignes pendant 1 heure dans de l’eau à 40 °C, puis pendant 1 semaine dans de l’eau à température ambiante, en la renouvelant chaque jour. Séchez ensuite votre récolte qui ne sera plus dégradée par les vers qui pouvaient l’habiter.

                                Récoltez les graines de semence arrivées à maturité. Allez glaner celles des plus jolies fleurs des massifs de votre commune ou des jardins voisins pour élargir la gamme de votre fleurissement. Pensez aux graines de légumes que vous échangerez dès cet automne. Reconstituez vos stocks de graines de tomates. Rappelez-vous que les graines des plants hybrides F1 ne peuvent pas vous permettre d’obtenir des fleurs et fruits identiques au plant les ayant produites car ce ne sont pas des variétés fixées.

                                Récoltez les légumes “fruit” qui arrivent à maturité: haricots, tomates, courgettes, aubergines, poivrons, concombres, cornichons.

                                Récoltez les cenelles, baies d’aubépine à faire sécher ou à utiliser fraîches pour confectionner des cakes ou des tisanes.

                                Préparez les fruits et légumes récoltés cette semaine, pour les mettre en conserve.

                                Parcourez la nature à la recherche des champignons des prés et des bois: mousserons, rosés des prés, trompettes des morts, bolets, cèpes, pieds bleus, chanterelles en tube, etc…


Retrouvez les 5 semaines suivantes à imprimer, sous l’onglet calendrier lunaire.


Pour plus d’explications, cliquez sur les mots en surbrillance dans le texte. Si vous éprouvez le besoin d’articles particuliers dans les pages de Jardin magique ou de conseils personnalisés, n’hésitez pas à en faire la demande en commentaire de bas de page ou sur notre page facebook , un espace plus convivial et moins formel où chacun peut intervenir à sa guise, partager des photos, des commentaires et visionner des albums. Vous aimez les vidéos alors abonnez-vous à notre chaîne  YouTube 1.

Si vous avez l’âme d’un rédacteur, d’un photographe, d’un poète, nous vous invitons à soumettre vos articles et créations à jardin-magique@live.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*