Les outils de taille

                    Les outils nécessaires à la taille des arbres et arbustes ne sont pas très nombreux, mais il est essentiel de choisir du matériel de qualité professionnelle. Comme le dit l’adage, un mauvais ouvrier a toujours de mauvais outils. Un sécateur à un euro n’est pas précis dans la coupe, il se détériore rapidement et ne permet pas de travailler sans fatigue. Faites vous plaisir avec un matériel qui vous donnera entière satisfaction et se transmettra sur plusieurs générations de jardiniers.

Les indispensables

-Gants: Choisissez des gants de cuir fin bien adaptés à votre main. Il vous permettront d’avoir votre outil bien en main et vous éviteront les ampoules si ce n’est les blessures et autres piqûres.

-Sécateur: Si vos moyens vous le permettent, choisissez un sécateur à poignée rotative qui démultiplie l’effort et permet de couper des branches de gros diamètre sans effort. Les sécateurs Felco et Pradines d’entrée de gamme sont déjà très corrects, il est possible de démonter et remplacer tous les éléments individuellement: lame, coupelles, amortisseurs, ressort. Attention de choisir sa dimension en fonction de celle de votre main. Le sécateur doit être entièrement ouvert lorsque votre main est en extension totale. Il existe des sécateurs pour gauchers, alors pensez-y lors de votre achat si c’est votre cas. Les sécateurs à enclume ne sont pas adaptés à la taille des végétaux car ils écrasent le bois, empêchant ainsi une bonne cicatrisation, et favorisent l’intrusion de parasites et maladies. Les sécateurs à crémaillère peuvent vous tenter, car il semblent faire plus de force, mais leur utilisation est fastidieuse car il faut serrer plusieurs fois pour une seule coupe, ce qui devient très vite pénible.

-Sécateur de force à 2 mains: Il permet de couper les branches fortes sans trop d’effort. Son surnom c’est « le casse côte » car les apprentis l’appuie sur le sternum et se blessent fréquemment. Choisissez toujours un modèle à lame démontable, et comme pour votre sécateur, s’il est léger et que tous les éléments soient interchangeables il vous donnera une éternité de plaisir.


-Scie: Une nouvelle génération de scies à main a fait son apparition depuis 1985, il s’agit des scies Ars ou scies à denture japonaise qui ont détrôné les égoïnes traditionnelles. Elles ont une denture triangulaire qui a un excellent rendement et laissent une coupe parfaitement rabotée. La lame est plus rigide, a une action dans les deux sens (avant et arrière) et ne nécessite aucun affûtage.

-Baume cicatrisant: Le produit le mieux adapté est vendu en bouteille plastique avec pinceau applicateur (baume Pelton). Il est léger, facile à mettre dans une poche et pratique d’utilisation. Pour une efficacité maximale, il faut l’appliquer immédiatement après la taille sur toute les coupes de plus de 10 mm de diamètre.

Pour l’élagage des arbres et les haies:

-Escabeau, échelle, harnais, corde, tronçonneuse, taille-haie, cisaille, sans compter le matériel de nettoyage: bâche, balais, râteau à feuilles, souffleuse,…

Sujet en cours d’élaboration


2 réponses sur “Les outils de taille”

    1. Bonjour Francis,
      A ma connaissance, sur ce site on ne parle que de scies à coupe tirante. Les dents étant inclinées vers l’arrière, c’est en tirant à soi q’on attaque le bois, on fait ainsi plus de force et on ne risque pas de tordre la lame.
      Il peut également y avoir l’ébrancheur à coupe tirante, ou échenilloir, sécateur emmanché qui permet d’atteindre les branches hautes sans échelle. La coupe s’effectue en tirant sur un cordon relié au sécateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*